Spécialiste des montres à mono-aiguille, la marque horlogère allemande MeisterSinger innove, cette année, en dévoilant son premier modèle équipé d’une phase de lune dite « astronomique » : la Lunascope.

Ne nécessitant qu’une correction d’un jour tous les 122 ans, ce nouveau garde-temps reproduit la course de l’astre, à l’image de la réalité … 

Un affichage des phases de lune grand et réaliste

Mettant à l’honneur une complication horlogère des plus poétiques, la Lunascope reprend, pour toile de fond, le boîtier en acier inoxydable (40 mm) de la ligne Pangaea.

Parée d’une lunette extra fine pour céder toute la place au cadran, elle attire immédiatement le regard sur l’affichage des phases de lune dont la découpe dynamique se distingue par sa taille particulièrement grande.

Offrant ainsi une parfaite visibilité du moindre des détails, il dévoile une représentation réaliste de la lune, laquelle évolue, en temps réel, sur un fond bleu nuit ponctué d’étoiles.

Complétée par une date, placée discrètement dans une ouverture circulaire à 6 heures, la Lunascope est rythmée par une seule et longue aiguille, aussi fiable que l’écoulement du temps sur les cadrans solaires antiques.